Planification familiale : Neuf pays d’Afrique de l’Ouest vont au-delà de leurs objectifs

Photo

Les Ministres de la santé se retrouvent à Dakar pour élaborer la feuille de route de la planification famille en Afrique de l’Ouest de 2016 à 2020

DAKAR, Sénégal, 11 Decembre 2015,-/African Media Agency (AMA)/- La prochaine réunion ministérielle du Partenariat de Ouagadougou – un partenariat régional visant à renforcer la planification familiale en Afrique de l’Ouest – annoncera que près de 1,2 millions de femmes additionnelles utilisent à présent des méthodes contraceptives modernes depuis 2011.

L’Afrique de l’Ouest francophone accuse un certain retard sur le reste du monde en matière d’évolution des indicateurs relatifs à la planification familiale et à la santé maternelle et infanto-juvénile. À l’échelle régionale, moins de 16% des femmes et des couples utilisent une méthode de contraception moderne. Pourtant, il va sans dire que lorsque les femmes et les couples disposent des informations et outils nécessaires à l’espacement des naissances, les barrières sanitaires et sociales qui renforcent le cycle de pauvreté s’en voient amoindries.

En 2011, neuf des pays de la région et un groupe restreint de partenaires financiers ont créé le Partenariat de Ouagadougou en lui fixant l’objectif ambitieux de mettre un million de femmes additionnelles sous méthodes contraceptives d’ici 2015, au Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et au Togo. Lors de la réunion ministérielle du Partenariat qui se tiendra les 14 et 15 Décembre 2015 à Dakar, les neuf Ministres de la santé de l’Afrique de l’Ouest francophone se réuniront pour célébrer la réalisation de cet objectif et réaffirmeront leur engagement à la plateforme régionale de coopération et de soutien pour le renforcement de l’accès aux méthodes de planification familiale au plus grand nombre de femmes dans la région ouest-africaine. En collaboration avec les partenaires techniques et financiers, les délégations ministérielles élaboreront les jalons qui formeront la vision, le mandat et la gouvernance du Partenariat pour la période allant de 2016 à 2020. Au cours de cette ” phase d’accélération, les pays et leurs partenaires chercheront à consolider les acquis en mettant à la disposition de plus de deux millions de femmes des méthodes contraceptives modernes dans la région ouest-africaine. “La capacité du Partenariat de Ouagadougou à attirer et conserver ses partenaires au fil du temps montre le niveau élevé d’engagement des pays membres en faveur de la planification familiale. Avec une forte volonté politique des pays, un partenariat renforcé au niveau mondial et un financement durable, nous atteindrons certainement notre nouvel objectif. “a affirmé le Pr. Awa Marie Coll-Seck, Ministre de la Santé et de l’Action sociale du Sénégal.

Alors que le Partenariat Ouagadougou joue un rôle crucial dans la région en aidant à aligner les efforts nationaux de planification familiale aux initiatives mondiales, telles que les nouveaux objectifs de développement durable et Planification Familiale 2020, la réunion ministérielle traitera également des investissements nécessaires pour surmonter les obstacles actuels et produira un ensemble de recommandations pour faire avancer l’objectif du partenariat dans la région.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour le Partenariat de Ouagadougou.

Pour plus d’informations:

Fatou Racine Sy
+221 77 583 18 99
fatoursy@hotmail.com

www.partenariatouaga.org

The post Planification familiale : Neuf pays d’Afrique de l’Ouest vont au-delà de leurs objectifs appeared first on African Media Agency.

Source:: http://amediaagency.com/planification-familiale-neuf-pays-dafrique-de-louest-vont-au-dela-de-leurs-objectifs/

Share

Comments

comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*